Où j’ai faillu tuer un cordonnier

Les gens qui me suivent sur Twitter le savent déjà, j’ai vécu il y a peu un joli drame chaussuresque.

Un vrai bon drame chaussuresque qui – à ce jour – n’est toujours pas résolu et qui continue à me faire enrager 5 fois par jours.
Ce ne sont que des chaussures me direz-vous. Et vous aurez raison, ce ne sont que des chaussures, mais moi les chaussures j’adore ça, je leur voue une adoration quasi sans borne et donc lorsqu’on abîme mes chaussures je deviens gentiment hystérique.

Début du drame: mon cordonnier d’amour est fermé pour raisons de santé et a la mauvaise idée d’habiter dans mon quartier préféré, celui où j’ai laissé mon cœur: le XVIIIème arrondissement.
Il me faut donc m’organiser savamment et prendre le métro pour apporter mes chaussures se faire soigner.

Et parfois c’est vraiment compliqué de prendre une heure et demie pour aller jusque là-bas.

Résultat il y a quelques semaines j’ai décidé de donner sa chance à un cordonnier de Levallois-Perret, à quelques minutes à pieds de chez moi et du bureau de Mr Papillon.

Boutique désorganisée comme il faut, plein, plein, plein de chaussures, des clients qui font la queue, plutôt rassurant donc.
Dans ma musette: 6 paires de Repetto, 1 paire de ballerines Anniel, mes escarpins beige CDC. Mes chouchous du moment dont je ne veux pas me séparer trop longtemps, surtout que je partais passer 5 jours en Italie.

Une semaine après le dépôt, Mr Papillon passe les chercher et revient avec une vraie tête d’enterrement.

« Ma chérie, le cordonnier est désolé et est en train de réparer, mais il y a un trou dans l’une de tes ballerines beiges ».

Je vous laisse imaginer ma tête.
Allongement de 50 bons centimètres, passage au blanc total / vert pâle, dents qui poussent et grondement de maman ourse à qui on essaie de piquer son petit

La paire trouée est invisible puisque le monsieur est sensé être en train de la réparer.

Je passe donc les autres paires à la loupe:
– Traces de colle sur les paires en cuir vernis [grr] [frotte frotte]
– Traces de colle dans les poils de mes Anniel léopird [ggrrr] [frotte tout doucement, longtemps]
– Traces de colle et éraflure sur mes Repetto oranges [GGGRRRRRRRRRR]

Seules s’en sortent convenablement (pour le moment) mes  Repetto camel et mes escarpins CDC.

Nous étions le jeudi soir. Le vendredi après-midi me voilà repartie chez le cordonnier, avec mes ballerines oranges balafrées sous le bras.
Le cordonnier s’excuse 25 fois, ne peut me montrer mes ballerines percées (toujours en réparation), et promets que les oranges seront comme neuves, « ce n’est rien du tout ».

Mouais.

Une semaine plus tard, le samedi matin, nous revoilà au même endroit, avec en plus mes ballerines noires dont l’une des semelles fraichement réparées se décolle (no comment).

La ballerine percée a une belle cicatrice, la ballerine orange toujours sa balafre peinturlurée en mauvais orange (vomir!).

Et le cordonnier n’a pas d’assurance à faire jouer car « le montant est trop petit ».

Là j’ai explosé. Poliment, mais j’ai explosé.
Ils ne tiennent pas compte de la valeur de la chaussure abîmée mais celui de la réparation. Donc s’ils saccagent vos Louboutin à 500€ lors d’une réparation à 13€ (une pose de patins), et bien tant pis pour vous.

J’ai pris mes chaussures et suis repartie, direction le XVIIIème où j’ai malheureusement trouvé porte close, pour cause de maladie. Réouverture prévue en ce début de semaine.

Vous savez donc où je serai samedi matin.

Depuis, la semelle de mes ballerines camel s’est elle aussi décollée. J’ai eu un fou rire pendant 10 minutes suite à cette découverte.

Passé un certain degré d’incompétence le rire reprend le dessus.

*******************************************************************
Adresse A FUIR ABSOLUMENT:
Envoyez-moi un mail et je vous l’envoie.

*******************************************************************
♥♥♥♥ Cordonnier d’amour ♥♥♥♥
L’Echoppe
66 rue Lamarck
75018 Paris

Il s’occupe de mes Louboutin, a raccourci des lanières, rallongé des élastiques, soigné des écorchures de cuir. Il est très très bon. Et est adorable.

26 réflexions sur “Où j’ai faillu tuer un cordonnier

    • Bonjour, quel est l’adresse de cette cordonnerie dans Levallois qu’on y aille pas surtout car
      moi aussi j’ai eu des problemes avec une cordonnerie qui a gaché un article de marque
      vraiment du tres mauvais boulot. merci de votre retour Lara

  1. bon, il ne t’a pas remboursée, mais moi j’aurais été toi: absence de menace de reputation de merde sur blog de mode de tout Levallois Perret… contre: vous me remboursez le TOTAL du montant des tatanes NEUVES. ça lui aurait peut etre fait peur, parce que ça, ça va se savoir.. il le sait????

  2. Coucou Miss Nahn !
    Une info pour te remonter le moral (tu l’as pê déjà)

    http://www.elle.fr/elle/Mode/Les-news-mode/Autres-news/Customisez-vos-ballerines-a-l-Atelier-Repetto/%28gid%29/1400125

    Oui oui, tu as bien lu, tu peux customiser tes ballerines Repetto !
    J’espère que ça t’aura redonné le sourire 😉
    (Et l’envie de t’acheter une nouvelle paire de Repetto, après tous ces déboires, ça vaut au moins ça ! :p )
    Gros bisous et bon courage !

  3. Ca te donne une excuse pour ne pas avoir répondu à mon mail, mais pas plus. (Surtout que la menace « je vous lâche ma copine dans votre magasin », aurait peut-être marchée, elle »)

  4. Mais quelle horreur ! Le type te saccage tes pompes et il n’y peut rien ? Mais à quoi ça sert d’acheter des chaussures neuves en bon état si c’est pour les faire massacrer par un abruti ?

  5. Merciiiiiii pour l’adresse du cordonnier dans le 18ème, j’habite le quartier et je ne savais pas où aller ! Dis-moi, pour les Louboutin, il te fait quoi exactement ? Car j’aimerai poser un patin aussi…

    • Il a fait venir des patins rouges (de chez Topy je crois), ta semelle reste donc joliment écarlate. Il travaille très soigneusement et dorlote encore davantage les Louboutin je crois 🙂

  6. Bonjour, j’habite Levallois et je comptais confier mes chaussures au cordonnier du coin.. mais ton post me fait peur 😦
    Peux-tu m’envoyer l’adresse de ce cordonnier par mail?

  7. Hello, je ne peux que compatir en lisant ton post, et franchement je ne comprends pas que cela puisse se passer sans que nous, les clientes puissions obtenir réparation.
    Même mésaventure pour moi, j’ai déposé mes Louboutin nude vernies chez mon cordonnier pour mettre un patin rouge sous le devant de la chaussure…et je les ai récupérées avec un truc cranté hideux qui se voit sur les côtés et il a poussé le vice à faire monter ça jusqu’à cacher le haut de la précieuse signature de Monsieur Christian!!! Et le pire, j’ai une magnifique balafre d’encre bleue sur l’arrière de ma chaussure, donc foutu pour moi. Et lui de me dire que le travail est bine fait et que la marque ce n’est pas lui, c’est donc ma parole contre la sienne…450 € la paire, je les ai mises 2 fois 1 heure…

    • Salut Sabrina,
      La situation n’est peut-être pas totalement perdue. Il y a à Paris 2 cordonneries chez qui il doit être possible de réparer les dégâts.
      Dans les 2 cas je pense qu’en les appelant au préalable ils accepteront de recevoir tes escarpins par courrier, de les réparer et de te les renvoyer. Reste à voir si leur devis te conviendra car la prestation risque d’être couteuse (mais il s’agit de Louboutin, pas de chaussures lambda après tout :-)):
      Minuit Moins 7 (LA cordonnerie estampillée Louboutin avec semelle rouge marqué « Christian Louboutin »!)
      10 Galerie Véro-Dodat
      75001 Paris
      +33(0)142-211-547
      cordonnerie@minuitmoins7.fr

      Norbert Bottier
      164, Avenue de Suffren
      75015 Paris
      01 43 06 02 95
      http://www.norbertbottier.com/

      Dans les 2 cas ce sont de vrais spécialistes qui travaillent extrêmement bien.
      J’espère que tes jolis escarpins pourront être sauvés! Tiens moi au courant!

  8. Bonsoir,

    Je viens d’acheter une paire de mocassins CDC dont le cuir est beaucoup trop rigide et je suis dans le 18e jusqu’à la fin du mois. Le cordonnier conseillé travaille-t-il toujours là-bas? Est-il cher?
    Merci d’avance.

    • Benoit Prevost? Aux dernières nouvelles oui il travaille toujours et non il n’est pas cher pour un très bon cordonnier traditionnel.
      Cela fait longtemps que je n’y suis pas allée car c’est loin de chez moi, mais vraiment je le recommande, son travail est hyper soigné et il est adorable!!

      • Je ne sais pas comment il s’appelle, mais je parlais du cordonnier de l’Echoppe donc ce doit être le même.
        Merci beaucoup d’avoir répondu!

  9. Ca me fait rire (pas dans le bon sens) ces histoires de cordonnier, je sors d’un cordonnier dans lequel j’avais jamais mis les pieds, pour chercher mes Repetto (en daim!!!!!!…..) flambant neuves sur lesquelles je lui avais demandé de poser une semelles.
    Les précieuses en sont ressorties maculées de taches de colle qui ont attaqué le daim… Je n’ai plus qu’à y retourner et faire un scandale!

  10. Je compatis. Il m’est arrivé une aventure similaire avec mon cordonnier samedi… Il a bousillé le talon d’une de mes bottines préférées…
    Je dois y retourner ce soir : j’ai peur !!!

  11. Je compatis à ta colère et ta douleur. Moi aussi je chéri mes chaussures.

    Il m’est arrivé la même chose aujourd’hui. Une paire de Chie Mihara à 250€. Je les lui ai confiées pour un enrobage de talon à 40€. Il m’a rassurée en disant qu’il n’y avait pas de problèmes que ce n’était pas la première fois qu’il en faisait.

    6 jours après (aujourd’hui donc) Je découvre avec horreur mes escarpins défigurés ! Le cuir d’enrobage était beaucoup trop épais, ça ferait comme des petits bourrelets, les extrémités hautes des talons n’étaient même pas recouvertes, il y avait de la colle partout (elles étaient suédées, je vous laisse imaginer…) et il y avait même des clous qui dépassaient du talon ! Complètement ruinées !

    Pas une excuse, pas de remboursements.

    Je suis allée voir le meilleur bottier de Strasbourg, il n’est pas sur de pouvoir me les sauver car trop abîmées…

    Avis aux alsaciennes, fuyez ce cordonnier : Au Petit Cordonnier d’Alsace à Molsheim !

    • Oh mon Dieu j’imagine ta colère et te tristesse. J’espère que le nouveau cordonnier à qui tu les as confiées va réussir à les sauver. Tiens moi au courant!!

      • Merci. Je l’espère aussi…Il les ouvre lundi donc à mon avis pas de réponse avant fin de semaine prochaine.

        J’aimais énormément ces chaussures que je mettais presque tous les jours et je ne peux pas me résoudre à laisser passer ça. Je compte demander un devis au bottier pour les réparations (s’il y a), et demander au cordonnier responsable de cette boucherie de me rembourses les réparations ET les 40€ qu’il m’a demandé. S’il refuse, je vais voir quels sont mes recours. J’ai des photos avant, après boucherie… J’espère que ça ne restera pas impuni.

        • Affaire classée. Le bottier à pu réparer mes escarpins.

          J’ai donc porté l’affaire au Tribunal de proxi, et le jugement est tombé il y a quelques jours:

          Le cordonnier à été obligé de rembourser la somme que je lui ai versé ainsi que les réparations chez le bottier. Il a été également condamné à me verser 100€ de dommages et intérêts.

          Ce ne remplacera pas mes escarpins, ni le préjudice subi, mais c’est bon de savoir qu’on peut obtenir réparation.

          • Merci pour cette update et ravie que tu aies eu gain de cause et un dédommagement. On ne pense jamais à avoir recours à la justice, tu as très bien fait de ne pas laisser passer ca.

  12. Quel est ce cordonnier à éviter à Levallois ? J’en cherche un bien à Levallois, autant éviter celui-ci ! Merci d’avance pour l’adresse 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s