Week-end suisse

J’aime profondément les événements – week-ends, fêtes, ballets ou pièces de théâtre – que je note longtemps à l’avance dans mon agenda. Ces petites fêtes qui s’annoncent 4, 5 ou 6 mois à l’avance.
Parce que l’attente fait partie de la fête et que je m’en réjouis à chaque fois que j’y pense ou fais défiler le calendrier de mon annexe neuronale* sur ces dates.

Ce week-end à Zurich en fait partie. Depuis combien de temps était-il dans l’annexe? Je ne sais plus. Très longtemps je crois.

Comme toujours avec nos grands week-ends il a eu sa part de course pour arriver à l’heure à la gare, sa grosse dose de journaux pour s’occuper dans le train, son excitation un peu folle au moment où le TGV a quitté la gare.
Quelques heures et quelques arrêts plus tard nous étions dans la banlieue de Zurich, accueilli par le collègue et ami de Mr Papillon qui nous avait invité.

Au programme du week-end: 2 jours de randonnée dans les Grisons (comme la viande) et un jour tranquille pour découvrir Zurich.

Une sale migraine a quelque fichu par terre notre 2ème jour de balade, nous obligeant à l’écourter, mais quand même, quel régal!!

Elles sont pas mignonnes ces vaches?!
J’adore leurs oreilles toutes duveteuses et leur jolie robe (taupe? tourterelle?).

Un groupe de petites marmottes occupées à se gaver d’herbe fraiche pendant qu’il en est encore temps car comme vous pouvez le constater, il y a déjà de la neige.

Voilà pour la rando. Presque 800 mètres de dénivelé en 4h, pas mal pour des gens qui n’ont pas du tout fait de balade en montagne cette année. Une saine fatigue et le plaisir d’arriver au gîte le soir.

Le gîte était ravissant, très simple mais joliment décoré.
L’heure du dîner nous a légèrement surpris puisqu’arrivés à 18h45 on nous a annoncé que nous devions passer à table. La douche devrait attendre.
Et les chaussures, bâtons et autres sacs à dos sont priés de rester dans la salle hors sac. Si vous avez oublié vos pantoufles des Crocs sont là pour vous.
Je vous laisse imaginer ma tête quand la maîtresse des lieux a jeté un regard soupçonneux sur mes Repetto. J’ai failli sortir les dents.
Moi, en Crocs? NO WAY! Je crois qu’elle a compris.

Il a fait un temps délicieux dimanche à Zurich. Notre promenade nous a enchantés.

* vulgairement appelé BlackBerry.

6 réflexions sur “Week-end suisse

  1. ça me rappelle l’etape suisse de notre Tour du Mont Blanc il y a deux ans; j’avais adoré (les meuble sen bois dans le gîte, tout ça…). Et de toute façon, malgré le vertige, la marche, la montagne et moi, ça ne fait qu’un…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s