Catalogues de Noël

Nouvelle promenade sur le chemin de mes souvenirs…

Je ne suis encore qu’une petite fille, petite Lulu une encore plus petite fille.
Nous aimons jouer à la dinette avec nos peluches (je n’ai jamais aimé les poupées), aux Playmobils avec le village médiéval, réinventer tout un univers rose fluo avec nos Barbies. Nous sommes 2 petites filles comme les pays occidentaux en comptent des millions.

Bien sûr nous crions, nous chamaillons, nous arrachons occasionnellement quelques cheveux… pour mieux nous réconcilier et nous retrouver comme 2 petites souris pas toujours très silencieuses pour préparer la table du petit déjeuner du dimanche matin, ravies de préparer une petite surprise à nos parents.

Une autre chose nous rassemblait immanquablement – comme tous les enfants – au moment de Noël: le feuilletage, la lecture et la dégustation des catalogues de jouets de Noël!
Ah quel délice mes amis lorsque ces catalogues arrivaient à la maison!! Que d’heures passées à les lire et les décortiquer pour finir par arriver à la conclusion que nous voulions tout!

Le plus étonnant dans tout cela est que je ne me souviens absolument pas d’avoir jamais écrit au Père Noël.
Je me souviens des vitrines des grands magasins, du village du Père Noël sur le toit du Printemps (à moins que ce ne soit les Galeries Lafayette?), mais de longue lettre adressée au monsieur en rouge le plus célèbre de la nuit de Noël…rien.

Mercredi midi, plutôt que de sortir déjeuner, j’ai feuilleté mon catalogue de Noël préféré depuis que j’habite à Paris: le catalogue de Noël Ladurée.
Et croyez-le ou non, mais je crois que j’ai ressenti les mêmes sensations que lorsque j’avais 7 ou 8 ans. Le même émerveillement, le même désir devant toutes ces jolies choses, toutes ces jolies promesses.

Cette illustration est celle des boîtes de Noël. Je la trouve délicieuse de légèreté et de délicatesse.
A tel point qu’à l’heure où je vous écris ces jolis dessins ont envahi mon fond d’écran!

Ensuite toutes ces douceurs, ces délices sucrés à l’abri dans leurs ravissants écrins aux couleurs pastel, que voulez-vous, ça me met les papilles et les pupilles dans tous leurs états…

Il est probablement temps que je me renseigne sur une thérapie pour une addiction aux douceurs made in Ladurée car en postant ces images je me rends compte que si l’on prend les adorables bestioles ci-dessus, et bien elles sont toutes à la maison. Toutes.
Et qu’on n’a pas fini de lâcher des souris roses ou vertes sur la table !!!

Je suis déjà en pleine étude approfondie des qualités comparées des différentes bûches… la spéciale Noël 2009…

ou bien l’une des « classiques »?

Ma famille est une mini-famille, qui est plutôt sage sur son repas de Noël, sauf sur la bûche! Faite maison ou signée d’un pâtissier, elle est la reine du repas!

Et puis il y a le cas de cette adorable, a priori délicieuse, petite chose…

Il paraît que tout se mange. Je n’ai pas encore réfléchi au menu du réveillon, mais j’ai comme une idée du dessert qui me plairait.

Vous voyez, comme lorsque j’étais petite fille, tout me plaît, tout me fait envie.

© Photos www.laduree.fr

10 réflexions sur “Catalogues de Noël

  1. Tu n’es pas la seule! Les atmosphères de Noël me ravissent! Cela tient au fait que j’ai grandi à la Réunion où il faisait 35° à Noël et où les pères Noël suaient à grosses gouttes devant les quelques magasins qui se la jouaient.. Noël dans un pays froid (et riche), ça a été un choc visuel intense… Je rêve depuis de le passer à Londres!

    • Pour avoir passé une partie des fêtes de fin d’année en Nouvelle-Zélande l’année dernière, je vois ce que tu veux dire quand tu parles du Père Noel transpirant…c’est assez surprenant à voir, et ça n’a pas le même effet magique. En même temps fêter la nouvelle année sur une plage, en mangeant des fraises et du melon c’est assez magique 🙂
      Je partage ton envie d’un Noel à Londres, c’est tellement beau à cette période de l’année!!!

    • Rho la la, je suis une affreuse snob, je n’aime pas les créations de Pierre Hermé, elles sont trop sophistiquées pour moi. Du coup je ne jure que par Ladurée 🙂

  2. je rebondis sur le dernier post : pour habiter pas très loin du cher Pierre Hermé dont je loue la créativité, c parfois un peu trop aventureux à mon goût : à mon sens rien n’excelle Ladurée, juste un bémol : les serveurs Ladurée (spécial dédicace pour les magasins de Madeleine et Champs Elysées) sont très souvent mal aimables et pas assez formées (ils ne connaissent pas les produits suffisamment au niveau de leur composition) c’est un peu dommage!

    • On fait des économies de pourboire 😉
      Par contre accueil adorable sur les Champs toutes les dernières fois où nous y sommes passés, c’est hyper agréable!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.