Andy Warhol au Grand Palais

warhol_expo_grand-palais« All my portraits have to be the same size, so they’ll all fit together and make one big painting called Portraits of society. That’s a good idea, isn’t it ? Maybe the Metropolitan Museum would want it someday. » Andy Warhol

Le Metropolitan est en effet intéressé. Le MoMA aussi. Et Beaubourg. Et le Grand Palais.

Et moi.

J’aime passionnément sa Marilyn, sa Liz, ses soupes en boîte, son Mao, sa Sonia et même sa chaise électrique.

De l’exposition sur le Pop Art de Beaubourg à mon passage à New-York et maintenant cette visite dans son univers je me régale.

J’aime sa vision de l’art moderne, son cynisme face au monde qui l’entoure et à lui même, son goût pour la provocation, sa capacité à brouiller les pistes et surtout sa géniale intégration complète des codes de la société dans laquelle il a vécu.

Et pourtant je ne trouve pas ce monsieur très sympathique. Il me paraît même un peu effrayant.
Aucune importance, j’aime ce qu’il a produit.

warhol_self_portrait

L’exposition du Grand-Palais permet d’approcher d’un peu plus près sa méthodologie et la vie à la Factory.

Quand on voit le nombre de photos et autres Polaroïd pris, les différentes étapes de son travail et le nombre d’oeuvres réalisées on prend toute l’ampleur de ce qu’était ce lieu et de l’origine de son nom.

S’il y a bien création, il y a également vraiment production: les tableaux représentants des symbloes de la société de consommation…en grande production ; tableaux en série ;  papier peint.

Et le processus de création n’est pas très loin du processus de création d’une marque de luxe et semble s’être bien vite industrialisé.
Le décorticage du process de création des portraits de Debbie Harry est assez bluffant en la matière.

On produit, on industrialise, mais on reste dans de la création artistique dans le sens où ce qui pousse Andy Warhol c’est sa recherche de la perfection, la quête de son idéal esthétique.
Il suffit de voir ses marques de feutre rouge sur l’agrandissement du portrait de Debbie Harry pour le voir. Un industriel n’aurait pas chipoté sur des détails aussi infimes. Un artiste si.

C’est probablement cette quête qui l’a conduit a créé les magnifiques portraits des stars, fashionistas et autres socialites ou de créateurs de l’époque.
Les visages sont épurés, magnifiés. La salle des créateurs est de loin l’une de mes préférées, même sans Saint-Laurent. Et ce n’est pas à cause de la sublissime toile couvertes de chaussures roses saupoudrées de poussière de diamants qui remplace Saint-Laurent (serait-ce un pied de nez?). Pas du tout!

Autre aspect très intéressant de l’exposition: Andy Warhol portraitiste mondain…à la chaîne, ou presque!
On découvre – avec surprise en ce qui me concerne – un certain nombre de portraits de commande réalisés par l’artiste chouchou de son époque.

« Je consomme donc je suis » est semble-t-il le motto d’une partie de la société des années 70. On consomme de tout, y compris de l’art, y compris du Warhol. On se fait donc tirer le portrait par le grand monsieur.

25000$ la première toile, 15000 les suivantes. Warhol a un prix, qui semble bien dérisoire en comparaison de ce que demandent Jeff Koons & co.

On voit donc des portraits de famille, des portraits de marchands d’art, de riches industriels.
Et j’avoue, imaginer Nelson Rockefeller (oui oui, ceux qui ont un p’tit building de 2 étages à NYC) allant rendre visite à mister Warhol dans sa Factory un peu dingue pour se faire tirer le portrait ça m’amuse beaucoup. L’image devait valoir son pesant de petits pois au wasabi…

warhol_nelson_rockefeller

Si je savais que le monsieur avait été productif, je ne savais pas qu’il avait fait de cette activité de portraitiste de commande une véritable activité.

Malgré les plus de 200 pièces présentées cette exposition se parcourt vite, facilement. J’en ai beaucoup aimé la scénographie (je ne suis pas très objective, j’aime les scénographies du Grand Palais), apprécié le découpage intelligent, et savouré le calme.

Ok, le calme n’a rien à voir avec l’expo elle-même, mais quand même.  Très souvent je râle, je grogne contre le trop de monde des belles expos du Grand Palais. Et bien là pas.

Faut dire que l’expo dure jusqu’au 13 Juillet, la plupart des gens va donc attendre le 1er Juillet pour s’y rendre, mais du coup je partage l’info: courez-y maintenant à l’expo Warhol, y a du monde juste ce qu’il faut et c’est drôlement agréable.

Je sens que je vais y retourner très vite moi!

 

*************************************
Le Grand monde d’Andy Warhol
Galeries Nationales du Grand Palais
Jusqu’au 13 Juillet 2009

 Image: www.rmn.fr

6 réflexions sur “Andy Warhol au Grand Palais

  1. Je partage ton avis : j’ai vraiment apprécié l’expo, les toiles, les photos, la scénographie (comme toi je suis assez fan du Grand Palais sur ce point!) Par contre, ce n’était pas vraiment calme! Tu y es allée quand et surtout à quelle heure???
    Parce que moi aussi je pense y retourner et profiter de l’audio guide cette fois!

    • @ Toute Petite: J’y suis allée un lundi soir vers 20h, et je crois que ce sera le créneau horaire de mes prochaines visites 😉

  2. Tu me donnes envie d’y aller..; Et pourtant, j’en ai déjà vu deux de rétrospectives Warhol !!!! Mais jamais je n’ai vu les portraits commandités….
    Je partage totalement ton avis sur Warhol.

    • @ Isabelle: Il y a des artistes qu’on ne se lasse pas de voir et revoir. Parce qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à découvrir dans leur travail. Et avec Warhol nous sommes gâtées, le travail de ce monsieur est une vraie poupée russe!
      L’expo va durer plusieurs mois, ça te laisse le temps de te prévoir une petite visite sur Paris très warholienne 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.