Domestic bliss

Il y a quelques jour Miss Cachemire & Soie m’a fait beaucoup rire en parlant de son bonheur tout neuf d’avoir fait l’acquisition d’un congélateur (et des glaces qui vont dedans). Parce qu’en la lisant je me suis reconnue le jour où Mr Papillon et moi avons été chez Darty acheter une yaourtière et une machine à pain.

Comme le décrit très bien Anne-So (comment ça vous n’avez pas lu son billet, mais vous faites quoi de votre vie vous? :-)), avant, ça ne m’aurait fait ni chaud ni froid, pire jamais (ah non ça jamais) je n’aurai songé à acheter des objets pareils. Ma soeur fait des pains fantastiques avec sa machine à pains, so what?!

Allez savoir si c’est l’imminence de notre mariage, ou ma 31ème bougie, toujours est-il que c’est l’extase domestique totale depuis que la yaourtière et la machine à pains sont entrées dans le nid à Papillons!

Je suis tellement folle des capacités de dingue de ma MAP (ah oui les amis, il y a un jargon, on ne dit pas machine à pains, on dit MAP), que je compte bien y consacrer un billet complet, avec de jolies photos des belles choses que je confectionne avec MAPe*. Puisque je vous dis que c’est l’extase domestique!

Commençons par la yaourtière. Que ceux et celles nés à la fin des années 70, début des années 80 dont la maman n’avait pas de yaourtière lèvent la main. Personne? Vous voyez, c’est ça l’origine du mal: nos mamans ont eu un jour une yaourtière, en ont peut-être encore une (la mienne), et forcément un jour on se dit « mais c’est pas si bête, et en plus ils sont bons ces yaourts ».

Notre yaourtière est arrivée à la maison juste avant Noël, et nous a bien manqué en Nouvelle-Zélande, pays du mauvais yaourt (comme les US). Il y a quelques jours je disais que je ne pouvais vivre sans thé. Presque pareil avec les yaourts. Et là pas besoin d’un yaourt bien compliqué: je les aime nature, sans rien dedans. Et bien même ça les Néo-zélandais n’y arrivent pas. Alors qu’ils ont 12 millions de vaches!

Les premiers essais de yaourts n’ont pas été merveilleux: trop liquides, trop acides, ils étaient bons à boire après y avoir ajouté du sucre ou du miel.

Il n’y a pas de recette miracle pour faire des yaourts: un yaourt et du lait. Reste donc à trouver le bon yaourt, le bon lait, et à laisser la yaourtière travailler le bon nombre d’heures.

J’ai commencé par changer le lait utilisé (du 1/2 écrémé) pour le remplacer par du lait entier bio, pour voir si cela pouvait améliorer la texture. Bof. Léger mieux, mais il était toujours plus simple de boire les yaourts plutôt que de les manger à la petite cuillère.

J’ai ensuite allongé le temps de « cuisson » des yaourts pour voir si ça aussi ça pouvait améliorer leur texture. Banco! En passant de 10 heures à 13 heures la texture s’est réellement améliorée. Par contre 13 heures c’est long.

Les derniers éléments à essayer était le changement de yaourt de base et l’ajout de lait en poudre au mélange. A raison de 7 yaourts par tournée, j’avoue ne pas avoir pris le temps de tester l’un puis l’autre: j’ai à la fois remplacé le bon vieux Danone nature par un yaourt fermier au lait entier parfumé à la vanille (avec des petits grains de vanille dedans, j’adore!) et ajouté 2 cuillères à soupe de lait en poudre.

Résultat: canon! Un vrai délice. Non seulement ils ont un très bon goût, doux et subtilement vanillé, mais en plus leur texture est parfaite. Maintenant je vais voir si je peux obtenir le même résultat en moins d’heures de « cuisson », histoire d’avoir des yaourts plus vite et en consommant moins d’énergie.

Prochain épisode: à nous pains, brioches et pâte à pizza!

* Ben oui, après WALLe, MAPe 😀

4 réflexions sur “Domestic bliss

  1. Moi j’ai abandonné, j’achète mon pain et mes yaourts, du coup j’en mange moins, c’est des kilos de gagnés :-p

    • @ Marie: sur les yaourts, ça va, l’abus n’est pas trop dangereux pour la ligne. Par contre la brioche, c’est clair qu’elle commence à inquiéter Mr Papillon 😉

  2. La brioche qui ne rentre plus dans les pantalons d’avant, ou la brioche au beurre qu’il ne veut plus manger que ça?

    • Hum, le risque de devoir changer de taille de pantalon si j’en fais trop souvent 🙂
      Bon là je suis raisonnable, je ne fais que du pain tout léger qui va hyper bien sous les rillettes….mon diététicien me dit que les rillettes c’est moyen bof léger. Oui mais c’est pas moi qui les fait!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.