« L’Autre » de Florian Zeller – Studio des Champs Elysées

L_AutreAu programme ce soir, « l’Autre » de Florian Zeller, avec Sara Forestier, Stanislas Merhar & Aurélien Wiik. Dans la salle, le meilleur trio de spectatrices qui soit: Philomène, Holly & me. C’est la 1ère soirée théâtre de la saison, c’est important, il faut qu’elle soit réussie!!

Entrer dans une pièce de Florian Zeller c’est comme entrer dans
une pièce plongée dans une obscurité presque totale. On tâtonne, on ne sait pas
trop où l’on va, puis on commence à distinguer les contours de la pièce et des
objets et on commence à se sentir bien. C’est à cet instant précis qu’il décide
de tout changer, tout bouleverser, et de vous faire marcher à sa suite, sur le
fil si fragile de son histoire. On se dit que tout peut s’effondre à n’importe quel moment tellement il tire sur ce fil, que son univers vacille à chaque réplique, et pourtant non. On tangue,
on oscille comme un funambule sur sa corde, mais ça passe. Avec grâce.
C’était le cas pour son Manège (désenchanté), c’est à nouveau le cas
dans l’Autre.

L’Autre c’est l’histoire et le drame d’un trio qui devient
infernal.
Ils s’aiment. Elle est belle et légère, il est un jeune artiste en devenir. Ils rêvent d’amour éternel, qui dure, qui résiste à ce qui fait que
l’amour des autres se brise, tué par un quotidien trop lourd. Ils se créent de nouvelles règles pour tenter d’exorciser la fatalité de la vie à deux.
Le temps passe.
Il est un
artiste qui ne devient pas, elle devient juste frivole à force de légèreté. Ils
deviennent haïssables dans le regard de l’autre. Ils se détestent mais ils s’aiment.
Et c’est là que l’Autre entre dans la danse. L’Autre c’est l’ennui, le quotidien, les mots durs qu’on se jette à la figure, la solitude, la peur, la mort. Et l’Autre c’est bien sûr celui avec qui Elle le trompe. A qui elle ne veut pas s’attacher mais dont elle ne supporte pas le rejet. L’Autre c’est son meilleur ami à lui.
Que doivent faire les amants? Parler ou garder leur secret?

L’Autre est une jolie pièce sur la complexité des sentiments humains, sur nos grands rêves et nos petites lâchetés, sur nos peurs face à l’autre et face à la solitude.

Elle est aussi très bien interprétée par le trio de comédiens.
Sara Forestier est superbe. On la sent habitée par son personnage de jolie baby-doll qui se brise tout doucement dans sa jolie robe bleue (je veux l’adresse de son chausseur soit dit en passant). Elle est lumineuse et charmante, on y croit, qu’elle sourit, charme, pleure ou crie, on y croit tout du long. Je ne l’avais pas vue dans l’Esquive (aucune de nous ne l’avait vue dans ce film en fait), je ne savais donc pas ce qu’elle « valait » comme comédienne. Elle est douée. Rien que pour sa jolie prestation la pièce mérite d’être vue.

Stanislas Merhar est (malheureusement) assez décevant. Il est pâle, insipide, presque transparent dans son rôle d’amoureux mal dans ses baskets et maladivement jaloux de sa jolie campagne. ELLE avait parlé de sa fragilité et de la subtilité de son jeu…ce fut sans doute trop subtil pour moi, je suis passée à côté.

Il est en fait complètement éclipsé par Aurélien Wiik. Aucune de nous n’avait prêté attention à son nom sur l’affiche. Nous savons maintenant qu’il est à retenir. Il est très brillant dans le rôle de l’Autre. Son jeu est juste, intense, un vrai régal. Il est merveilleux en amant qui veut se débarrasser de sa compagne. « Tu me dégoûtes » lui dit-elle… »si ça peut te faire partir plus vite » lui répond-il froidement. Un régal de goujaterie cynique!
[Mode midinette ON] Et ce qui ne gâte rien mesdemoiselles, c’est qu’il est plein de charme, et (énorme soupir) a une voix hyper sexy. Il rentre dans le club très fermé de ceux qui peuvent venir me lire l’annuaire quand ils veulent…à bon entendeur [mode midinette OFF]

La mise en scène et en son est très très réussie. Les photos qui ouvrent la pièce sont juste sublimes. C’est un plaisir d’aller au théâtre dans ces conditions!

Je ne sais pas pour vous Philomène & Holly, mais pour moi cette 1ère soirée théâtre fut une réussite. Espérons que toutes les suivantes soient de même!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.