Chez le comte de Camondo

Paris, un week-end d’Août écrasé de soleil et de chaleur. Désert. L’un de mes moments préférés de l’année, ces quelques jours d’Août où c’est le plein été, il fait beau, chaud et les Parisiens ayant quitté la ville, elle est à vous, tout à vous, rien qu’à vous. Un cadeau fabuleux que me fait ma ville préférée. Sur les conseils de ma N+2 et de son mari (rien à voir avec la choucroute mais cette femme et sa famille sont les gens les plus gentils du monde. Ils sont tous les 4 totalement adorables. Une famille idéale…) nous avons passé notre samedi aux Musées des Arts Décoratifs. Nous avons commencé par l’un de ces endroits méconnus mais tellement fous dont Paris recèle et qui sont de vrais trésors: l’hôtel particulier Nissim de Camondo. L’histoire de cette famille et de son hôtel particulier est originale, exceptionnelle et tragique. Le 61 de la rue Monceau a connu trois générations de De Camondo,

read more Chez le comte de Camondo