Corail

Il est rien de dire que le Printemps semble s’être fait – temporairement j’espère – tant ces derniers jours ont été froids. Non mais franchement, « en Avril ne te découvre pas d’un fil » certes, mais remettre des gants pour ne pas perdre ses doigts entre le métro et le bureau est peut-être un peu extrême. Mr Printemps reviens tout de suite, nous avons des gambettes à remettre à l’air, des sandales à étrenner et des lunettes de soleil à ressortir de leurs étuis! (Je rigole comme une perdue sur la plupart de ces photos car juste devant le pied de l’appareil photo Mademoiselle Shali était en pleine grande toilette et prenait des postures plus improbables ou ridicules les unes que les autres) Voyons le bon côté des choses: nous pouvons glisser toutes nos petites vestes sous nos manteaux ou nos capes et les utiliser comme « réchauffoirs » de tous nos petits hauts et autres t-shirts. Oui, je suis positive. Il le

read more Corail

Canard enchanté

J’ai une tendresse toute particulière pour les lecteurs du « Canard Enchaîné ». Sans aucun doute parce que mon Papy Roger le lisait quasi religieusement tous les mercredis, après avoir parcouru son cher « Berry Républicain ». Comme vous pouvez l’imaginer mon cœur a littéralement fondu lorsque j’ai découvert que Mr Papillon avait sensiblement le même rituel: le mercredi matin c’est arrêt au kiosque à journaux obligatoire pour acheter ce cher Canard! Je ne le lis pas vraiment, me contentant de certaines rubriques découvertes lorsque j’étais enfant: « la rue des petites perles », » sur l’album de la comtesse », « à travers la presse déchaînée » ; ou plus récentes, comme « le journal de Carla B ». Fous rires assurés à chaque fois, je vous le dis!! Pas vraiment de raison pour sa présence sur ces photos, si ce n’est qu’il était là et que j’ai trouvé rigolo de m’amuser avec. Printemps oblige j’ai envie de couleurs gaies, vives, pleines de vitamines. Bon, il fait 3° dehors, c’est donc

read more Canard enchanté

Bracelet amoureux

Cela fait des mois que je rêve de ce bracelet. Depuis que j’ai vu sensiblement le même au poignet de ma Caille chérie il y a quelques mois de ça. La rondeur et la douceur de la petite médaille, le ruban de satin que l’on ajuste autour du poignet, le balancement de la médaille au rythme de nos gestes, le nom que l’on aperçoit çà et là, j’aime tout de ce bijou. J’aurais pu faire graver le prénom de Mr Papillon, mais je crois que j’avais plus que tout très envie de donner une existence tangible à ce « Mr Papillon » si cher à mon coeur. Certes il est né comme un nom de code dans ces pages, mais il est aujourd’hui bel et bien le surnom très officiel de mon amour de mari. Et j’adore le voir scintiller à mon poignet… __________________________________ Mitabaya 84 rue de Sèvres 75007 Paris

{Green} stripes!

J’suis verte!! Littéralement 🙂 Vous la connaissez la fille qui n’a pas d’idée pour s’habiller un matin et qui prend tout dans le même coloris? Et bien c’est bibi!! J’ai une vraie excuse: c’était lundi! Ça compte non? Non?! Ah zut! Bon bein tant pis. Ce fut merveilleusement reposant cette monochromie. Il faut dire que chacune des pièces constituant cette tenue est extrêmement confortable. Ce petit khaki signé Gap est une tuerie: le coton est très doux, sa couleur parfaite et la coupe exactement celle dont je rêvais. Je ne présente pas la marinière: une Petit Bateau en coton bio. Tellement bien fichue que je ne peux que vous les recommander si vous chercher de belles rayures à un prix raisonnable (sachant qu’une belle marinière coûte cher: ce n’est pas un t-shirt!) Marinière Petit Bateau ; khaki Gap ; ballerines Repetto ; sac Léo Blondie’s Back ; bracelet Mitabaya ; vernis Dior « Lucky »

{Pink} stripes!

Je vous annonçais la semaine de la rayure, c’est parti!!! Après mes rayures bicolores la semaine dernière, des rayures plus classiques… enfin classiques, façon de parler, elles n’ont qu’une couleur et sont positionnées de manière conventionnelle. Classiques quoi. Mais roses… Cette tenue est ma tenue de dimanche. Cool donc. Avec petons en pantoufles pour les aider à se remettre d’un samedi après-midi à crapahuter dans des sandales qui m’ont flinguer les pieds. Véroles!!! J’adore cette marinière… Une Saint James. Une vraie de vraie, dans les règles de l’art. (Ah punaise ouf! je suis cohérente avec moi-même pour une fois!) Et bonheur vestimentaire entre les bonheurs vestimentaires: le rose de la marinière est exactement le même que celui des ballerines. Dites d’ailles, Repetto et Saint James, à quand la BB à rayures « gitane »???? ♥♥♥♥ Mais je m’égare 😉 Marinière Saint James ; pantalon tout mou Comptoir des Cotonniers ; ballerines Repetto ; vernis OPI « Red hot ayers rock » ; bracelet Mitabaya