La versatilité d’une tenue

Je crois que je sais pourquoi j’aime tant les souliers (surtout les jolis): ils suffisent à faire ou défaire une tenue ou une silhouette. J’en avais un peu parlé dans mon billet sur nos amies italiennes bien souvent complètement overdressed et vulgaires alors qu’en changeant simplement ce qu’elles avaient aux pieds elles seraient repassées dans la case de l’élégance. Modifiez les chaussures qui accompagnent votre tenue et vous êtes généralement habillée différemment sans avoir touché à la base de la silhouette. Cela autorise la paresse, j’adore! J’ai appliqué ce principe à la lettre samedi. Le programme de ma journée était « pratique » à 100%: faire les courses, ranger, trier, glander un peu, alors que le soir nous allions dîner aux Voiles avec des amis. Joli restaurant donc, et des amis dans le genre naturellement élégants, j’avais donc envie d’être jolie et confortable. J’ai opté pour mon uniforme préféré: slim et sweat léger à manches courtes. Et des ballerines pour la journée,

read more La versatilité d’une tenue

Le retour de la robe à rayures

Plus le temps passe plus ma garde-robe devient cohérente. Les coloris, les imprimés, les coupes, les longueurs, les volumes… Mon style se définit petit à petit. Donc sans surprise cette petite robe achetée cet hiver va parfaitement avec ce trench acheté il y a deux étés, ces adorables « souris » 7 ou 8 ans d’âge et ce cabas acheté l’été dernier. N’est-ce pas ainsi que devrait être une garde-robe? Ce même dimanche nous sommes passés du déjeuner entre amis au ciné en amoureux, j’en ai profité pour modifier la tenue… mais ça vous le verrez plus tard 😉 _________________________________ Robe Petit Bateau Trench Comptoir des Cotonniers Slingback Marc Jacobs Cabas Vanessa Bruno Lunette Chanel Rouge à lèvres Chanel Rouge Allure Extrait de Gloss « Fatale 61 » Vernis Essie Hip-anema

Happy rainy day!

Je crois que nous pouvons dire que l’automne est enfin arrivé à Paris. Samedi il m’a fallu ranger mes ballerines chéries pour ressortir boots et chaussettes, et c’est avec plaisir que j’ai enfilé mon trench adoré que je trouvais encore trop chaud il y a quelques jours (la faute au cachemire :-)) Et le sac?

THE bottes

J’ai été sage et raisonnable si vous saviez… Ces merveilleuses bottes sont arrivées à la maison fin Août. Rien que ça. Mais elles étaient un cadeau d’anniversaire (jambe gauche) (début Décembre) et un cadeau de Noël (jambe droite) (je vous épargne la date), hors de question donc de les porter immédiatement, même si la tentation était forte et l’autorisation de Mr Papillon donnée.

Happy feet!

Faute de vraie happy face… Il y a des jours comme ça. Le réveil ne sonne pas, il fait froid, je ne sais pas quoi me mettre sur le dos, 6 meetings pas très drôles et à des horaires chiants prévus, le métro est bondé et n’avance pas, une classe  de CP a décidé de circuler dans MON bus… bref il est à peine 9 heures que j’ai déjà envie de retourner me coucher.