Une après-midi au musée d’art moderne

A force de louper des expos pour cause de queue d’une longueur démesurée, j’ai fini par adopter le réflexe de prendre la carte annuelle du musée (vive la carte Sésame par exemple) ou de réserver des billets à l’avance, avec un créneau réservé et tout et tout. Et bien je vous le dis, parfois ça ne suffit pas. Enfin, ça ne suffit pas quand je confonds 2 musées et nous emmène donc à la mauvaise adresse. C’est ce qui s’est passé il y a peu lors de notre visite au Musée d’Art Moderne. Je nous ai emmené au Petit Palais au lieu du Palais de Tokyo. Et ça se prétend parisienne… Remballe tes 10 ans et des poussières sur place et ressort ton plan (cuvée 60’s s’il vous plaît!) cruchette!! Après avoir couru un peu nous sommes finalement arrivés à bon port et presque à l’heure et avons pu savourer l’expo Basquiat.