Pour Gulnaz

« Elle » et Caroline Laurent-Simon me pardonneront de diffuser ainsi cet article… Cela faisait très longtemps que je n’avais ressenti une telle bouffée de colère en lisant un article. Je me suis retrouvée assise dans le métro, les larmes aux yeux, les mains tremblant de colère. Comment peut-il exister un pays dans lequel on emprisonne la victime d’un crime immonde, dans lequel on considère la « gracier » lui faire épouser l’auteur du crime, dans lequel on considère être « fair & square » en sacrifiant la sœur du criminel? Comment les autres pays du monde peuvent-ils tolérer ça? Comment peut-on interdire la diffusion d’un reportage au nom d’intérêts politiques « plus grands »‘? Comment osons-nous dire qu’il y a un intérêt politique plus grand que le respect et la protection d’un être humain? Combien de femmes et de petites filles devront ne pas naître, se voir priver de leurs droits les plus élémentaires à l’identité, aux soins et à l’éducation, être violées, vendues, battues ou tuées

read more Pour Gulnaz