Cet instant où la lumière change

Et où on change de saison, comme ça, le 31 Août. L’été a cédé sa place à l’été indien, l’automne ne doit plus être très loin. Déjà. Ce fantastique été plein de soleil, de douceur et de chaleur, de belle lumière éblouissante, d’éclats de soleil sur l’océan, de ciel incroyablement bleu au dessus du zinc des toits parisiens, de petits chats étalés dans les tâches de soleil du parquet, d’aubes fraîches et à la lumière délicate, touche à sa fin, s’apprête à tirer sa révérence. Oh il se défend ce bel été, il ne se laisse pas faire ainsi, il nous régale de ses dernières vagues de chaleur, de son grand soleil si cher aux amateurs de déjeuners (de boulot) au soleil. Mais il faut se rendre à l’évidence, les matinées sont vraiment plus fraîches, la nuit pointe le bout de son nez beaucoup plus tôt et les enfants ont abandonné leurs vélos pour rejoindre les bancs de l’école… Mr

read more Cet instant où la lumière change

La versatilité d’une tenue

Je crois que je sais pourquoi j’aime tant les souliers (surtout les jolis): ils suffisent à faire ou défaire une tenue ou une silhouette. J’en avais un peu parlé dans mon billet sur nos amies italiennes bien souvent complètement overdressed et vulgaires alors qu’en changeant simplement ce qu’elles avaient aux pieds elles seraient repassées dans la case de l’élégance. Modifiez les chaussures qui accompagnent votre tenue et vous êtes généralement habillée différemment sans avoir touché à la base de la silhouette. Cela autorise la paresse, j’adore! J’ai appliqué ce principe à la lettre samedi. Le programme de ma journée était « pratique » à 100%: faire les courses, ranger, trier, glander un peu, alors que le soir nous allions dîner aux Voiles avec des amis. Joli restaurant donc, et des amis dans le genre naturellement élégants, j’avais donc envie d’être jolie et confortable. J’ai opté pour mon uniforme préféré: slim et sweat léger à manches courtes. Et des ballerines pour la journée,

read more La versatilité d’une tenue