Happy 2011

Ah la la ce fut moins 1! On a failli loupé les vitrines de Noël du boulevard Haussmann cette année. On a donc frôlé la catastrophe et le drame du siècle. De la décennie pour le moins. Pourquoi? Parce qu’aucun week-end à Paris en décembre ou des week-ends beaucoup trop remplis. Et arrivé le 25 décembre j’ai commencé à me dire que la fin des vitrines était proche et qu’il fallait se dépêcher d’aller les voir. Rendez-vous pris en famille pour le 30. A 18h. Idée nulle s’il en est, les trottoirs étaient noirs de monde et on ne voyait rien. Un dîner plus tard et Mr Papillon et moi étions de retour boulevard Haussmann, boulevard qui s’était bien vidé. On commence là où nous avons commencé notre balade nocturne, devant le Printemps…

Un jour mon prince viendra

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour les créations N2 – les Néréides. Et bien je recommence. La nouvelle collection est ravissante. Comme toujours me direz-vous. Oui mais là, plus 🙂 Premier craquage: la jolie Blanche-Neige. Une adorable collection de porcelaine qui rend hommage à une des héroines de notre enfance. Oui, en porcelaine.  On a l’impression de tenir entre ses mains un bijou fait de ravissantes fèves qui se seraient échappées de la galette que le petit chaperon rouge emmène à sa mère-grand. J’ai commencé par offrir un collier et des boucles d’oreilles à Clarisse, ma grande filleule.

Ma madeleine de Proust de Noël

Je me souviens d’un Noël. J’avais 6 ou 7 ans peut-être. C’est un peu flou. Maman quittait souvent la camapagne berrichonne pour aller faire un stage pour son boulot boulevard des Italiens à Paris. Ca ne durait que quelques jours, mais je me souviens très bien de cette fois où le stage a eu lieu juste avant Noël. Ma mamie m’a emmenée passer 2 jours à Paris, pour voir ma Maman, faire un peu de shopping – je me souviens tellement bien du rayon Enfants des Galeries Lafayette! – et surtout pour voir les vitrines de Noël et le village du Père Noel sur le toit des Galeries ou du Printemps. Je suis encore surprise qu’il me reste tant d’images si nettes de ce séjour. Il me reste aussi un petit panda en peluche, cadeau de ma Maman pour me consoler de devoir la laisser.