Coromandel

Je garde un souvenir vif et émerveillé de la route des Coromandel en Nouvelle-Zélande: une végétation rappelant les paysages méditerranéens, mais teintés d’exotisme, d’ailleurs ; une lumière extraordinaire, vive mais douce, chaude, joyeuse ; la mer enfin, turquoise, un peu laiteuse, ce qui la rendait encore plus étrange. « Le bon Dieu habite ici », tel fut mon impression d’alors. Nous venions d’arriver au Paradis. Je sais que ce n’est pas à cette côte que le nom « Coromandel » fait référence dans la maison Chanel (il s’agit des laques de Coromandel, d’où le rouge), mais reste que la seule évocation du nom me fait voyager et me ramène à ce merveilleux pays qu’est la Nouvelle-Zélande. J’imagine donc que contempler ce très beau rouge sur le bout de mes doigts  fera revenir les belles images de cette côte incroyable. Et toutes celles qui ont suivi…